Réanimé après un arrêt cardiaque, un détenu estime avoir purgé sa peine de perpétuité | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Réanimé après un arrêt cardiaque, un détenu estime avoir purgé sa peine de perpétuité

Depuis 2015, Benjamin Schreiber estime être illégalement détenu au pénitencier d'Etat de l'Iowa (Etats-Unis). Mais la justice vient d'en décider autrement. 30 mars 2015. Benjamin Schreiber, condamné pour meurtre en 1997, s'effondre dans sa cellule du pénitencier d'Etat de l'Iowa. Souffrant d'énormes calculs rénaux qui déclenchent une septicémie, l'homme doit être réanimé à 5 reprises par les médecins. Le détenu, condamné à la perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, voit dans cette mauvaise expérience une porte de sortie : en avril 2018, Benjamin Schreiber réclame sa libération, estimant être détenu...
7 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…