Un généraliste jugé pour la mort de sa femme, à qui il prescrivait trop de médicaments | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un généraliste jugé pour la mort de sa femme, à qui il prescrivait trop de médicaments

Un médecin généraliste de 65 ans comparaissait le 5 octobre au tribunal correctionnel de Vesoul (Haute-Saône) pour homicide involontaire. La victime n'est autre que sa femme, décédée des suites d'une interaction médicamenteuse. Antidépresseurs, antalgiques… En un an, de 2010 à 2011, ce médecin généraliste de Vesoul a délivré 79 ordonnances à son épouse, qui était sujette à des épisodes dépressifs et souffrait de discopathie. Jusqu'à ce qu'elle soit retrouvée morte au domicile du couple. Les examens ont révélés que la quinquagénaire a été victime de l'association antidépresseurs-antalgiques associée à une...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…