Prison ferme pour l'homme qui harcelait les infirmières au sujet de leur culotte | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Prison ferme pour l'homme qui harcelait les infirmières au sujet de leur culotte

Ce fétichiste de lingerie de 43 ans a écopé de six mois de prison pour avoir harcelé une vingtaine de femmes par téléphone, dont nombre d'infirmières, au sujet de leurs dessous. "Vous portez un string ou une culotte?" "En dentelle ou pas?" "Vous avez une culotte rouge?" "Je peux vous l'acheter?" Des questions que l'homme qui comparaissait hier au tribunal correctionnel de Charleville-Mézières (Ardennes) a posé des centaines, voire des milliers de fois au cours de l'année 2016. Fou de lingerie, "Vincent" harcelait par téléphone des vendeuses, des employées municipales,...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…