Un avatar pour former les médecins à l'annonce d'un mauvais diagnostic | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un avatar pour former les médecins à l'annonce d'un mauvais diagnostic

L'idée est de développer un avatar en réalité virtuelle 3D pour former les médecins à l'annonce de diagnostics graves. Deux hôpitaux marseillais travaillent sur le projet, mené avec l'aide de l'Agence nationale pour la recherche, qui financera un poste d'ingénieur durant un an. Ce projet implique le laboratoire Parole et langage d’Aix-en-Provence, le Centre de réalité virtuelle de Marseille, deux hôpitaux dont Paoli-Calmettes à Marseille, et trois sociétés Seekiotech, Paritech et Semantia. Se déroulant sur trois ans, il consiste à développer un avatar en réalité virtuelle 3D pour former les...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…