Temps de travail, rémunération... Au Ségur, les futurs médecins tapent du poing sur la table | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Temps de travail, rémunération... Au Ségur, les futurs médecins tapent du poing sur la table

équilibre entre l'efficience du soin et l’humanité nécessaire à l’exercice des professions de santé”. Pour cela, elle demande une rénovation de la gouvernance hospitalière (réorganisation de la réparittion des charges décisionnelles, renforcement de la place des personneles médicaux et paramédicaux et des représentants des étudiants), l’abolition du tout T2A, “au profit d’un modèle mixte et équilibré comportant une part de tarification à l’activité, une dotation globale ainsi que des financements sur forfait adaptés aux différents services”. 

Enfin, l’Anemf insiste sur une approche territoriale nécessaire de la santé. Alors que la crise a permis de mettre en exergue les “lacunes” des ARS, elle propose de favoriser le développement des stages hors-CHU au premier, deuxième et troisième cycle pour “promouvoir les territoires et modes d’exercice”, avec notamment la possibilité de permettre l’agrément de terrains de stage ambulatoires dans d’autres spécialités que la médecine générale, diversifier les terrains de stage accessibles aux étudiants de deuxième cycle, en incluant notamment la possibilité de réaliser des stages dans des structures médico-sociales sur la base du volontariat ou créer une indemnité d’hébergement de 300€ similaire à celle existante pour les internes afin de permettre aux étudiants hospitaliers d’accéder aux stages éloignés de l’UFR. 

L’Anemf demande aussi la création d’une commission jeunes médecins consacrée aux questions d’installation et d’accès aux soins au sein des ARS et enfin, de soutenir financièrement le développement d’outils numériques nécessaires à la coordination des soins.                 

 

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…