Humiliations, insultes… Enquête ouverte après un bizutage à Nîmes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Humiliations, insultes… Enquête ouverte après un bizutage à Nîmes

Le Parquet de Nîmes a annoncé avoir ouvert une enquête jeudi suite à un bizutage d'étudiantes, vraisemblablement en médecine, qui s'est déroulé mardi dernier à Nîmes… au pied du palais de justice.

"Les collègues qui ont assisté à la scène étaient tellement outrés que les juges qui étaient au tribunal ont appelé les services de police, relate le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, sur France Bleu. Les magistrats déclarent avoir été témoins de "simulacres d'actes sexuels", "d'insultes à caractère sexiste" et de "propos humiliants" ciblant des jeunes filles, de la part d'"étudiants en blouse blanche". "Une jeune fille a d’ailleurs fait un malaise. Ce qui démontre bien qu’il y avait une certaine intensité de l’action", souligne le procureur devant la caméra de Midi Libre. "Nous ne sommes pas dans un processus d'intégration."

Paces de Clermont-Ferrand : comment une chanson paillarde peut faire trembler une fac

Une enquête a été ouverte par le parquet et confiée au commissariat de Nîmes. "L'ensemble des effectifs présents, et même les responsables de l'établissement de formation, auront quelques explications à nous donner", promet le représentant du ministère public, qui a transmis les images de la vidéosurveillance.

Rappelons que la pratique du bizutage, qu'il y est consentement ou non, est considérée comme un délit, passible de 6 mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende.

[avec Francebleu.fr et Midilibre.fr]

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…