Thomas Lilti : "Rivalité, individualisme, bachotage… Ce n'est pas la bonne façon de former les médecins" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Thomas Lilti : "Rivalité, individualisme, bachotage… Ce n'est pas la bonne façon de former les médecins"

compétences, de vos qualités humaines. Si vous avez le goût de l'autre, des métiers de soin, d'aide à la personne et que vous échouez à la Paces, tournez-vous vers un autre cursus. Il n'y a pas que médecin, pharmacien ou dentiste. Il y en a d'autres des métiers… dans la santé, dans l'éducation. Il n'y a pas que médecin pour faire vivre ces qualités humaines. Battez-vous, mais si vous n'y arrivez pas ce n'est pas que vous n'êtes pas fait pour ça. Entre le 299eme qui est reçu et le 300eme qui n'est pas reçu, c'est totalement injuste de toute façon. Les métiers d'altruisme ce n'est pas donné à tout le monde, moi par exemple je ne suis pas sûr que j'étais fait pour ça.

13 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…