Touchers vaginaux sur femmes anesthésiées : les documents qui prouvent | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Touchers vaginaux sur femmes anesthésiées : les documents qui prouvent

Des documents présents sur le site de l’université de Lyon-Sud prouvent que des étudiants en médecine s’exercent au bloc opératoire au toucher vaginal sur des "patientes endormies", révèle Metronews.fr. Metronews.fr s'est procuré une série de documents issus de la Faculté de médecine de l’Université Lyon-Sud qui attestent de l'"apprentissage du (sic) bloc sur patiente endormie" de "l'examen clinique de l'utérus et des annexes par le toucher vaginal et le palper abdominal". Une autre feuille de stage, dévoilée par le site d'informations, précise que l’étudiant devra être "présent parfaitement à 8h30...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…