"Gynécologue, je ne supporte plus ces lois liberticides qui pourrissent la vie de nos patientes" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Gynécologue, je ne supporte plus ces lois liberticides qui pourrissent la vie de nos patientes"

avec une ordonnance, congeler ses spermatozoïdes, à ses frais. Pourquoi une femme ne le peut-elle pas? Je ne dis pas que c’est à la société de payer ces préservations mais qui sommes-nous pour interdire à ces femmes de se préserver?

Chaque jour, je vois des femmes célibataires ou en couple homosexuel, perdues, ne sachant où consulter pour devenir maman. Ce n'est pas de gaité de cœur qu’elles auront recours à un don de sperme, c’est parce qu’elles n’ont pas le choix! C’est ça ou rien! Qui sommes-nous pour les empêcher de devenir mère?

Chaque jour, j'envoie ces femmes à l’étranger, en Espagne principalement, où elles sont par ailleurs très bien prises en charges et où elles bénéficient certainement de soins et techniques bien plus performantes que ce qu’on peut leur proposer en France. Et je leur annonce le coût : 3000 euros pour une préservation de leur fertilité, 6000 euros pour une FIV avec don de sperme, 7000 euros pour un don d’ovocytes, 10 000 euros pour le diagnostic pré implantatoire… Elles ont par la Sécurité sociale, pour les plus chanceuses (moins de 43 ans et en couple hétérosexuel), 1500 euros. Certaines renoncent, car c’est trop cher. D’autres vont dans des pays moins fiables où c’est moins cher mais où les centres sont moins surs. Quand je leur annonce que je vais les suivre, que je vais les guider, leur prescrire leur traitement, faire leurs échographies et travailler avec les Espagnols ou les Belges qui les suivent, elles pleurent de joie pour la plupart. Elles ont eu tellement affaire à des gynécologues qui...

54 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…