Prélèvement de l'impôt à la source des entreprises libérales : l'UNAPL redoute un crash test au 1er janvier | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prélèvement de l'impôt à la source des entreprises libérales : l'UNAPL redoute un crash test au 1er janvier

Pour l'Unapl, la décision de maintenir le prélèvement de l'impôt à la source va infliger "un choc de complexité inédit" aux entreprises et particulièrement aux plus petites d'entre elles, qui n'ont pas bénéficié de phases de tests, comme les plus grandes. La structure qui revendique de représenter 1,2 millions d'entreprises du secteur des professions libérales, dont 98 % sont des TPE (très petites entreprises), relève que le dispositif qui doit se mettre en place au 1 er janvier prochain, a été conçu "à l'échelle des grandes entreprises, dotées de l'infrastructure...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

PUB

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…