Les hôpitaux publics souffrent de leurs emprunts toxiques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les hôpitaux publics souffrent de leurs emprunts toxiques

Les hôpitaux publics supportent un encours de 1,5 milliards d’euros correspondant aux emprunts toxiques qu’ils ont souscrit. La fédération hospitalière de France (FHF) ne comprend pas qu’en tant que personnes morales, les hôpitaux et les maisons de retraite soient exclus de l’article 20 du projet de loi de Finances 2014, qui permet de lancer des recours contentieux contre les établissements bancaires. Les hôpitaux sont par ailleurs exclus du fonds de compensation mis en place pour indemniser les collectivités locales des conséquences néfastes de ces emprunts. La FHF réfléchit actuellement à...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…