Télé-expertise : premier bilan de la Cnam | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Télé-expertise : premier bilan de la Cnam

Depuis l'entrée en vigueur de la télé-expertise, 771 actes ont été facturés, dont les deux-tiers par des médecins libéraux. Cadrée par l'avenant 6 à la convention médicale, la télé-expertise permet à un médecin d'être rémunéré pour solliciter un confrère pour la prise en charge d'un patient. Une pratique censée pallier les longs délais d'accès à certaines spécialités. Pour le médecin requis, ces actes sont valorisés depuis le 10 février dernier à hauteur de 12 euros pour les télé-expertises de niveau 1 (réponse à une question circonscrite) et de 20 euros...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…