DMP : les médecins rechignent à l'alimenter | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

DMP : les médecins rechignent à l'alimenter

Selon la Cnam, seuls 25 000 médecins libéraux - 10 000 selon le SML - alimenteraient le DMP. Pour Nicolas Revel, il ne s'agit que d'une question de compatibilité et d'ergonomie des logiciels métier, et non de rémunération. "Avec plus de 6,4 millions de dossiers déjà ouverts, nous sommes en ligne avec notre objectif de montée en charge rapide à 10 millions de dossiers fin 2019" , assure Nicolas Revel, directeur de la Cnam, dans Le Figaro ce mardi. Le DMP conquiert peu à peu les établissements de santé, à...
6 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…