Un médecin condamné pour ne pas avoir annoncé le décès imminent d'une patiente | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un médecin condamné pour ne pas avoir annoncé le décès imminent d'une patiente

Un gastro-entérologue devra indemniser les proches d'une octogénaire décédée 20 jours après son hospitalisation. Le tribunal l'a condamné pour défaut d'information sur l'imminence du décès, empêchant la famille de prendre des dispositions pour une extrême-onction. Le jugement, décrypté par la MACSF, a été rendu le 6 décembre dernier. Il concerne une patiente de 89 ans, décédée à l'hôpital où elle avait été admise pour une gastro-entérite. Alors que l'octogénaire se remet rapidement de cette infection, son état psychique se dégrade : elle présente progressivement une désorientation temporelle et une agitation...
37 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…