Suicide d'un chirurgien : l'AP-HP dément avoir violé le secret professionnel | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Suicide d'un chirurgien : l'AP-HP dément avoir violé le secret professionnel

La polémique enfle. De nombreux médecins et soignants ont été indignés des révélations de l'AP-HP au lendemain du suicide d'un professeur de chirurgie à l'hôpital Avicenne, à Bobigny. Le 3 février, le professeur de chirurgie Christophe Barrat se donnait la mort sur son lieu de travail, l'hôpital Avicenne de Bobigny. Dès le lendemain, dans un mail interne, l'AP-HP confirmait le drame. Dans le même mail interne, l'AP-HP a en tout cas cru opportun de préciser que le chirurgien "luttait depuis plusieurs mois contre une maladie grave". Une information qui a...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…