Présidentielle : un appel solennel face à l'"urgence absolue" des déserts médicaux  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Présidentielle : un appel solennel face à l'"urgence absolue" des déserts médicaux 

Huit associations d'élus et de professionnels de santé, dont l'Association des maires ruraux de France, Samu-Urgences de France, l'UNPS et le SML, appellent les pouvoirs publics et candidats à l'élection présidentielle à s'engager "face à la gravité de la situation". 
 

Alors que "10% de la population n'a plus de médecin traitant" et que "6 millions [de concitoyens] vivent à plus de trente minutes d'un service d'urgence, dont 75% en milieu rural", deux associations d'élus locaux et six associations et syndicats représentant les professionnels de santé* ont lancé un appel solennel dans le Journal du dimanche.  

"Nous faisons le constat commun que notre système de santé est en danger, mis à mal par 30 ans de choix politiques inappropriés et par une désertification sanitaire qui ne cesse de s'étendre", écrivent-ils. "L'effondrement de l'accès aux soins impacte maintenant la chaine de secours et de soins dans son entier", renchérissent-ils. Si la crise touche "à présent tous les départements", les habitants des campagnes en souffrent tout particulièrement : leur espérance de vie est inférieure de deux ans à celle des habitants des villes, pointent les signataires de cet appel. 

Alors que la campagne présidentielle est pour l'heure dominée par les questions de sécurité, ces associations et élus appellent les pouvoirs publics, les candidats à l'élection présidentielle et plus globalement tous les acteurs à s'engager "face à la gravité de la situation" et à travailler ensemble afin de "résoudre cette crise et rétablir le droit universel à une santé égalitaire pour tous". 

"L'Etat vient de démontrer durant la crise du Covid qu'il pouvait mobiliser les services, la population et les élus", a lancé le président de l'AMRF, Michel Fournier, lors du congrès de l'association vendredi 24 septembre, face au Premier ministre Jean Castex. "Il doit désormais le faire avec la même énergie pour renverser l'équation de l'accès au soin. A défaut, la bombe à retardement explosera", a-t-il prévenu. 

[avec Le Journal du dimanche et AFP] 

*Association des maires de ville et de banlieue de France, Association des maires ruraux de France (AMRF), Association des citoyens contre les déserts médicaux, Fédération nationale des techniciens ambulanciers urgentistes, Syndicat des infirmières et infirmiers libéraux, Syndicat des médecins libéraux, SAMU Urgences de France et Union nationale des professionnels de santé. 
6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…