Un site de rencontre pour inciter les médecins à s’installer dans les petites communes de France | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un site de rencontre pour inciter les médecins à s’installer dans les petites communes de France

c’était une ville entre 5 et 15.000 habitants qui avait un collège et un lycée. À partir de là, le champ des possibles était ouvert et il a reçu rapidement trois propositions”, explique Julie Levêque. Cette dernière vient d’ailleurs de signer un partenariat avec le syndicat Jeunes Médecins, intéressé par son initiative. “Pour nous, ça permet quelque part de déléguer cet accompagnement. Nous n’avons pas forcément les ressources pour aller démarcher chacune des collectivités”, explique Emanuel Loeb, président du syndicat.  

A ses yeux, le guichet unique mis en place dans les années 2010, censé être facilitateur des démarches des professionnels de santé, est vain. Il faut donc trouver les ressources qui permettent de le compenser, parmi toutes les initiatives existantes. “Personne n’a réussi à faire coopérer simplement tous les acteurs liés à l'installation : les ARS, les CDOM, CPAM… On reste encore dans des complexités d’installation, rappelle Emanuel Loeb. A Jeunes Médecins, on essaie, brique par brique, d’offrir ou de trouver des services qui permettent de faciliter l’installation. Il se trouve que ce site était une belle opportunité pour travailler sur ce projet-là", explique-t-il.  

Sur la plateforme d’ailleurs, toutes les annonces ne concernent pas uniquement les professionnels de santé. “A la base du projet, notre souhait, c’était que le site permette la rencontre entre tous types de territoires. Villages, villes, communautés de communes, avec tous types de porteurs de projets de tous types d’activité. Ça peut aller du boulanger, aux start-up… C’est un outil pour tout adresser”, précise la co-fondatrice. Seule règle : c’est au territoire de se positionner et d’être acteur de sa proposition. “Ce fonctionnement est volontaire : si le territoire porte le projet, ça veut dire que la personne qui va venir va être accompagnée, va avoir un vrai interlocuteur qui sera intéressé pour l'aider à s'implanter de façon pérenne”, affirme Julie Levêque. “Le territoire va pouvoir faciliter les démarches : mettre le bon service en face, prêter un logement, faire entrer les enfants à l’école à la bonne date, aider le conjoint à trouver son emploi, etc.”, poursuit-elle encore.  

 

"Démarche entrepreneuriale"

Autant d'avantages qui pourraient permettre aux jeunes médecins de s’installer plus facilement, pour Emanuel Loeb. “Il y a une tendance de fond depuis une dizaine d'années : les jeunes médecins retardent leur installation. Avant, ils s'installaient tout de suite après leurs études. Mais la nouvelle génération continue de remplacer, de prendre des postes hospitaliers, par exemple. Je pense que c’est lié au risque inhérent à la démarche entrepreneuriale”, estime le jeune psychiatre, qui cite pêle-mêle : “la démarche comptable, administrative, économique, bien sûr. Mais aussi...

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…