Déserts médicaux : quand les médecins retraités volent à la rescousse | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Déserts médicaux : quand les médecins retraités volent à la rescousse

d’effectuer leur première année d’exercice au sein d’un territoire sous-doté médicalement. "Je pensais que cette pétition permettrait de faire pression et remonterait vers les chambres parlementaires. Mais ce n’est pas le cas, et je me mets à dos les jeunes médecins, l’Ordre et les syndicats pour qui le pilier de la médecine libérale repose sur la liberté d’installation."

Pour lui, cette année d’exercice obligatoire permettrait aux jeunes praticiens de découvrir le milieu rural, souvent méconnu pour la grande majorité. "Ce serait comme une obligation de service civique, explique-t-il. Les jeunes médecins ont tendance à négliger notre redevabilité sociale. Nos études sont payées par les impôts. À 10 000 euros l’année en moyenne sur dix ans… Je pense qu’ils ont oublié la règle du pacte républicain."

 

Un accompagnement à l’installation dédommagé

Le contrat de transition pour les médecins (Cotram) vise à soutenir les médecins exerçant dans les zones fragiles, préparant leur cessation d’activité et prêts à accompagner pendant cette période un médecin nouvellement installé dans leur cabinet. Le médecin doit exercer dans une zone identifiée par l’ARS comme "fragile", être âgé de 60 ans et plus, et accueillir au sein de son cabinet un médecin âgé de moins de 50 ans exerçant en libéral conventionné qui s’installe dans la zone ou y est installé depuis moins d’un an. Pour son accompagnement à l’installation d’un confrère, le médecin va bénéficier d’une valorisation de +10 % des honoraires conventionnés (actes cliniques et techniques hors dépassements et rémunérations forfaitaires). La valorisation est plafonnée à 20 000 euros par an, et limitée à trois ans.

8 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…