Trois généralistes en cinq ans : ce désert va-t-il briser sa malédiction ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Trois généralistes en cinq ans : ce désert va-t-il briser sa malédiction ?

Chanu, une commune rurale de l'Orne touchée par la désertification médicale, en est à son troisième médecin généraliste recruté en cinq ans, après le départ en retraite de ses deux médecins. Après un an sans généraliste, l'embellie pourrait venir d'une jeune consœur native du coin, sur le point de toper-là à condition d'exercer en réseau avec la commune limitrophe. Ecouter le maire de Chanu, Thierry Aubin, égrainer les histoires des échecs d'implantation de médecins généralistes dans sa commune de 1 200 âmes donnerait presque envie de sourire. Effet de répétition...
25 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…