PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Sans médecin depuis 5 ans, Landudec se sent abandonnée par l'Etat (Vidéo)

Cette petite commune du Finistère a fait le buzz l'été dernier avec sa vidéo "Toubib or not toubib", vantant ses atouts auprès des généralistes. 430 000 vues plus tard, aucun médecin n'a pointé le bout de son nez. Et les médecins des alentours arrivent "à saturation".

Des champs, des fraises, des surfeurs, une maison médicale, des festivals à proximité… mais aucun médecin. "Notre médecin est parti il y a cinq ans et depuis on cherche désespérément à le remplacer", expose Noël Cozic, le maire de Landudec.

Ce n'est pas faute d'avoir essayé : l'été dernier, cette commune de 1278 habitants diffusait sur internet une vidéo intitulée "Toubib or not Toubib", dans laquelle elle vante avec humour ses atouts. Une vidéo visionnée plus de 430.000 fois sur les réseaux sociaux, mais aucun praticien n'a donné suite. En octobre, la commune retente sa chance en participant au "Généraliste dating" organisé par l'ARS. Sans succès.

Le médecin volontaire se verrait pourtant offrir pendant un an un salaire mensuel de 6.900 euros brut et le loyer de son cabinet, avec une dégressivité la deuxième année. "Même avec ça on ne trouve personne", se désole le premier-adjoint, Ronan Bernard.

A Landudec, élus et habitants se sentent abandonnés et s'inquiètent de voir la question des déserts médicaux quasi-absente de la campagne présidentielle. "Chaque commune doit se débrouiller seule pour régler le problème", regrette Ronan Bernard. Il explique que depuis peu et pour une durée de six mois, les habitants bénéficient des services d'une start-up bretonne proposant des consultations médicales par téléphone. Quant aux généralistes des communes alentours, ils arrivent "à saturation".

Voir la vidéo :

 

 

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…