"Calomnie", "faux témoignage"... : l'AP-HP, la HAS et le conseil scientifique se soulèvent contre le Pr Raoult | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Calomnie", "faux témoignage"... : l'AP-HP, la HAS et le conseil scientifique se soulèvent contre le Pr Raoult

monte ce taux. "D'autre part, il n'y a à ce jour aucune étude publiée qui analyse comparativement les taux de mortalité en réanimation, évaluées dans des conditions contrôlées, entre les hôpitaux parisiens et marseillais", ajoute-t-il.

En réponse à Martin Hirsch, l'entourage du Pr Raoult a renvoyé à des résultats du registre Reva (Réseau européen de recherche en ventilation artificielle) figurant dans un "rapport de la cellule de crise de l'AP-HP du 14 avril". Dans ce document, qui date d'il y a deux mois et demi, période du pic de l'épidémie en France, le pourcentage de décès en réanimation était alors évalué à 43% à l'AP-HP et 41% hors AP-HP.

L'entourage du Pr Raoult a également renvoyé à une interview sur LCI le 27 juin du Pr Eric Caumes, chef de service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière (AP-HP). Le taux de mortalité, "pour Paris (...), pour les malades en réanimation, je confirme, c'est de l'ordre de 40% malheureusement. Mais Marseille, je ne sais absolument pas", avait dit le Pr Caumes. 

Par ailleurs, lors de son audition, le Pr Raoult a affirmé que le patient chinois de 80 ans s'était présenté "à la Pitié-Salpêtrière", était "rentré chez lui", puis était "revenu 7 jours après" et était "venu mourir dans un hôpital".  "Le seul patient chinois de 80 ans auquel peut faire référence le Pr Didier Raoult a été admis le 25 janvier 2020 à l'hôpital européen Georges Pompidou. Il n'a jamais été renvoyé chez lui", assure Martin Hirsch dans sa lettre. Il rappelle que ce patient a ensuite été transféré "à l'hôpital Bichat, centre national de référence", où sa fille, elle aussi malade, a également été prise en charge avant de guérir.

Dans un autre courrier adressée à la présidente de la commission, Brigitte Bourguignon, son rapporteur, Eric Ciotti, et au président de l'Assemblée, Richard Ferrand, les membres du Conseil scientifique Covid-19 considèrent les propos et insinuations du Pr Raout "infamants et dépourvus de fondements". Cette lettre...

29 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…