Les Ehpad auront encore besoin de doses de vaccins anti-Covid dans les prochains mois | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les Ehpad auront encore besoin de doses de vaccins anti-Covid dans les prochains mois

Alors que 98% des résidents en maisons de retraite et 70% de leurs personnels ont reçu au moins un injection de vaccin contre le Covid, le syndicat des Ehpad privés alerte sur la nécessité de commander de nouvelles doses dans les prochains mois. La condition sine qua non pour vacciner les nouveaux entrants et les salariés remplaçants.
 

“Pour maintenir une bonne couverture vaccinale au long cours, nous avons besoin de savoir avec certitude qu'à partir de la mi-mai nous pourrons commander toutes les trois semaines quelques doses de vaccin par établissement”, a déclaré hier la déléguée générale du Synerpa, principal syndicat des Ehpad privés, lors d’une conférence de presse.

Si près de 615.000 résidents (soit 98%) ont d’ores et déjà reçu une première dose, et 470.000 la seconde (soit 75%), Florence Arnaiz-Maumé indique qu’il reste encore des personnes âgées à vacciner, notamment celles n’ayant pas pu l’être car ayant été contaminées par le Covid récemment ou parce que leur santé ne leur permettait pas.

Les nouveaux résidents, non-présents lors des phases de vaccination de masse, doivent aussi pouvoir bénéficier du vaccin dans les prochaines semaines et mois, a-t-elle ajouté. Le syndicat a précisé que les Ehpad souhaiteraient pouvoir continuer à vacciner dans leurs locaux, avec leurs infirmières et praticiens, plutôt que de faire intervenir des équipes mobiles -une solution jugée “compliquée” sur le plan pratique-, ou de diriger les résidents dans des vaccinodromes.

De même, de nombreux personnels n’ont pas encore reçu leurs injections, ainsi que ceux qui s’apprêtent à être embauchés, en particulier pour les remplacements d’été. A ce jour, ce sont 70% des salariés qui ont reçu leur première dose, selon le Synerpa. Le taux de couverture vaccinale des salariés atteint 40% pour la deuxième dose.

Selon le syndicat, il faudrait que les 7.000 établissements français puissent commander un peu plus de 100.000 doses par mois en mai et en juin, puis 50.000 par mois sur le long terme. Sur Europe1, Florence Arnaiz-Maumé a indiqué que ces livraisons “ne sont pas encore garanties” par le ministère de la Santé. Pour rappel, depuis le début de la campagne vaccinale dans les Ehpad, débutée fin décembre, 1,1 million de doses ont été administrées aux résidents.

Florence Arnaiz-Maumé a par ailleurs assuré à la radio qu’il y avait “de vrais résultats” de cette campagne. “En Ehpad, la situation est nettement meilleure. Elle n'a plus rien à voir avec ce que nous avons connu l'an passé, ni même ce que nous avons connu lors de la deuxième vague, qui s'est étirée tout au long des mois de janvier et février.” Le nombre de contaminations a considérablement chuté, selon la déléguée générale du Synerpa. “Quelques cas post-vaccination” ont néanmoins été observés.

 

[avec AFP et Europe1]

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…