4000 euros net par mois pour 39 heures : le Pas-de-Calais veut salarier des médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

4000 euros net par mois pour 39 heures : le Pas-de-Calais veut salarier des médecins

Pour repeupler ses déserts, le département du Pas-de-Calais mise sur le salariat des médecins généralistes. Il propose deux postes en CDI par secteur concerné.

Premier département à avoir salarié des médecins, la Saône-et-Loire a fait des émules. Après la Corrèze, l'Orne ou encore l'Ain, le Pas-de-Calais se lance à son tour, en proposant deux CDI contractuels de trois ans dans chacun des trois secteurs où l'offre de soins est jugée insuffisance : Oye-plage, Audruicq et Sallaumines.

Les médecins y exerceront au sein de maisons médicales. "Il y aura deux équivalents temps plein de 39h sur chaque secteur retenu. Cette charge de travail peut être répartie entre deux médecins à temps complet ou entre un médecin à temps complet et deux à mi-temps", précise Maryse Cauwet, conseillère départementale en charge de la santé à 20 minutes. Salaire proposé : une base de 4000 euros net, négociable en fonction de l'expérience.

"Nous allons embaucher des médecins généralistes pour combler un manque et non pour faire de la concurrence au secteur libéral", insiste la conseillère. Le département ne mise pas sur le salariat à long terme. "Le but de cette expérimentation de trois ans, c’est de leur faire connaître les territoires et de leur laisser le temps de se constituer une patientèle", explique Maryse Cauwet. Au terme du contrat, les médecins resteront libres de s'installer sur le secteur, ou non.

[avec 20minutes.fr]

35 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…