Médecins généralistes : les recos pour la prise en charge des patients atteints du coronavirus | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecins généralistes : les recos pour la prise en charge des patients atteints du coronavirus

les personnes âgées de 70 ans et plus, l’insuffisance respiratoire chronique sous oxygénothérapie, asthme, mucoviscidose ou toute pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser, l’insuffisance rénale ou cardiaque stade NYHA III ou IV ; la Cirrhose ≥ stade B ; des antécédents cardiovasculaires (hypertension artérielle, ATCD accident vasculaire cérébral ou coronaropathie, chirurgie cardiaque), du diabète insulinodépendant ou présentant des complications secondaires à leur pathologie (micro ou macro angiopathie) ; l’immunodépression (Médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ; Infection à VIH non contrôlé ou avec des CDA < 200/mm3 ou greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétique, Cancer métastasé), l’obésité morbide et la grossesse, par précaution.  

 
 

 

Quels signes cliniques rechercher ? La date du début des symptômes, la fièvre, toux, autres signes respiratoire haut ou bas, autres signes d’infection virale, signe de décompensation d’une pathologie.  

 

Orientation 

En fonction de l’examen clinique, le médecin peut décider d’un arrêt de travail avec auto-surveillance par le patient lui-même, d’un maintien à domicile avec suivi médical, d’un suivi renforcé à domicile par un IDE, une HAD ou une hospitalisation en cas de signe de gravité.  

 

Suivi des patients  

Les patients qui seront maintenus à domicile doivent surveiller leur température deux fois par jour et appeler le médecin traitant en cas d’aggravation de l’état général. L’entourage doit également suivre la même consigne. Un patient peut être considéré comme guéri 48 heures après la disparition des symptômes, précise le document. En phase épidémique, il n’y a pas lieu à maintenir de quatorzaine pour les personnes “contacts”.  

 

Protection des soignants 

Le ministère conseille aux soignants de porter un masque pendant les plages de consultation, avec nettoyage de mains entre chaque patient. Il est aussi recommandé de désinfecter le stéthoscope et tous les instruments utilisés pendant la consultation à la fin de chaque rendez-vous. Tout comme la salle d’attente, les surfaces de travail doivent être désinfectées deux à trois fois par jour.  

 

Retrouvez notre direct sur l'épidémie de coronavirus ici.

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…