La télé-expertise pour les nuls | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La télé-expertise pour les nuls

21 millions de patients en France.

D’ici à fin 2020, ces actes pourront être ouverts à d’autres catégories de patients.

 

Comment se déroule la télé-expertise ?

Quelle que soit la situation clinique, le médecin requérant doit demander et recueillir le consentement préalable du patient, même si, comme pour la téléconsultation, aucun formalisme particulier n’est exigé sur ce point.

À l’issue d’une télé-expertise, le médecin requis doit rédiger un compte-rendu, l’archiver dans son dossier patient, dans le dossier médical partagé (DMP) du patient, le cas échéant, et le transmet au médecin requérant et au médecin traitant s’il est différent du médecin requérant.

La télé-expertise devra être faite via une messagerie sécurisée de santé ou une plateforme garantissant les conditions de confidentialité et de sécurité dues au traitement des données de santé.

 

Quels sont les deux niveaux de télé-expertise ?

L’accord prévoit deux types de télé-expertises, dont le niveau varie......

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…