"Certif à la con" dans le sport : c'est peut-être bientôt fini | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Certif à la con" dans le sport : c'est peut-être bientôt fini

disciplines sportives qui présentent des contraintes particulières ou les pratiquants qui présentent des antécédents médicaux indiquant une fragilité". La députée a donné en exemple le rugby qui, en fonction des âges, demande des examens complémentaires. "Je trouve cela plus constructif", a-t-elle souligné.

En cas de suppression du certificat de non contre-indication à la pratique sportive, le rapport propose notamment de réorienter une partie des économies générées pour l’Assurance maladie au profit de la prise en charge de dispositifs de sport santé, notamment le financement de maisons sport-santé.

[Avec Francetvinfo.fr]

28 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…