“Faut-il en conclure que le généraliste est là pour les certificats et les protocoles de l'HAS ?” | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

“Faut-il en conclure que le généraliste est là pour les certificats et les protocoles de l'HAS ?”

Militer pour éviter de donner du Midazolam en ambulatoire ! Le militantisme sous toutes ses formes est l'action d'un individu tellement convaincu d'avoir raison qu'il veut imposer son avis à l'autre. Le Midazolam ne peut pas être considéré comme un produit létal. J'ai souvent été amené à montrer à mes infirmières (en hôpital local) le caractère réversible de la sédation à l'arrêt du traitement pour leur montrer qu'il ne s'agissait en aucune manière d'un acte d’euthanasie. L'euthanasie a une définition simple : c'est un acte VOLONTAIRE d'entraîner la mort en...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…