"A quel moment on responsabilise le patient ?" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"A quel moment on responsabilise le patient ?"

"Mais à quel moment on responsabilise le patient ? Que les exigences de soins immediats, de bilans tirés de sites internet ne sont plus de mise... Il y a l'urgence et ce qui peut attendre. Je constate régulièrement qu'un patient à qui j'ai donné RDV le lendemain, voir le soir du même jour, passe par les urgences parce que plus simple. J'ajoute qu'il est impossible désormais d'obtenir en ville des examens complémentaire en urgence. Si l'on suspecte une pathologie nécessitant imagerie ou biologie....quand bien même le médecin appelle, il s'entendra...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…