PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Non, le médecin n'est pas un homme comme les autres

Un médecin peut-il tout se permettre sur  les réseaux sociaux ? Ces derniers jours, un généraliste s’est fait épingler pour avoir tenu des propos jugés homophobes sur Twitter.  Dans un billet de blog, le célèbre Dr Martin Winckler, auteur de la Maladie de Sachs ou encore du Chœur des femmes, revient sur les règles de déontologie auxquelles doivent se plier les médecins, y compris lorsqu'ils ne sont plus au cabinet...​

Baptiste Beaulieu vient de publier une violente critique au sujet d’un médecin (par ailleurs "respecté") qui, sur les réseaux sociaux, profère (ou a proféré) des "blagues" homophobes sans jamais s’interroger sur leur portée. 

Si vous ne l’avez pas lu encore, le texte est ici. Je vous le recommande vivement. 

La question que Beaulieu soulève est importante : un médecin peut-il, sans trahir sa mission, dénigrer publiquement une minorité déjà lourdement défavorisée, marginalisée, opprimée ?

La plupart des arguments opposés tiennent en quelques mots : 

"Mais bon dieu, un médecin est un être humain, la liberté d’expression lui permet de faire les blagues qu’il veut ! Il a le droit à ses opinions ! Et puis, c’est de l’humour ! 

(Argument subsidiaire, apparu il y a peu dans les interventions offusquées de certains : "Les tweets datent de deux ans."  A cet argument on pourra répondre que les écrits "discutables" d'un écrivain ou d'un "philosophe" et les vidéos discutables d'un homme politique restent toujours d'actualité, quand l'auteur est...

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…