Les ostéopathes sont désormais soumis au secret médical | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les ostéopathes sont désormais soumis au secret médical

Depuis le 20 juillet et la parution d’un décret au Journal Officiel, les ostéopathes font officiellement partie des professions habilitées à échanger des données de santé entre praticiens, et donc soumises au secret médical. Le texte, issu de la loi santé, renforce l’échange d’informations entre professionnel de soins. Il permettra aux ostéopathes d’avoir accès aux données de santé (dossier médical, examens…) de leurs patients et d’en transmettre aux autres praticiens en contact avec eux, dans l’objectif d’améliorer leur parcours de soins. Les patients devront ainsi être informés au préalable de...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…