Kinés et infirmiers libéraux: un surcoût de 2,3 milliards d'euros | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Kinés et infirmiers libéraux: un surcoût de 2,3 milliards d'euros

Dans un rapport publié le 15 septembre, la Cour des comptes mettait en cause les pratiques de certains infirmiers et masseurs kinésithérapeutes libéraux, qui entraînent un surcoût de remboursements de soins et d'actes par l'assurance-maladie, sans les chiffrer. Le Parisien s'est employé à procéder à ce chiffrage et selon ses calculs fondés sur les mêmes données publiques que celles utilisées par la Cour, 2,3 milliards d'€ pourraient être économisés. Ainsi que le résume Pharmaceutiques, ce chiffre s'appuie sur la densité très inégale de ces professionnels de santé dans les régions...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…