Prise d’otage en Algérie : une infirmière française raconte | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prise d’otage en Algérie : une infirmière française raconte

Murielle, infirmière et ancienne otage des islamistes sur le site gazier de BP dans le sud de l’Algérie, le reconnaît : elle a eu "très peur". Elle raconte avoir "entendu des tirs nourris, sans doute de kalachnikovs, et des explosions de grenades", et se souvient de "l’alarme incendie qui n’arrêtait jamais de sonner". Une sonnerie "angoissante parce que suraiguë". "On entendait des cris, les gens ont couru dans tous les sens , poursuit-elle. Et tout à coup, plus rien, il régnait un silence de mort. Plus personne n’osait faire de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…