La greffe d’organe désormais autorisée entre personnes VIH+ | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La greffe d’organe désormais autorisée entre personnes VIH+

Les personnes vivant avec le VIH pourront désormais être donneurs d’organe pour des personnes elles-mêmes infectées par ce virus. L’arrêté du 5 juillet 2021 précise que les prélèvements d’organes sont issus de donneurs vivants ou décédés ; les donneurs devant être sous traitement antirétroviral stable et avoir un dépistage génomique du VIH négatif dans les douze derniers mois. Les receveurs séropositifs doivent aussi présenter une infection contrôlée. Cette nouvelle possibilité est liée aux progrès thérapeutiques qui sont survenus dans le traitement de l’infection par le VIH, ainsi que dans les...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…