Dons d’organes : en légère hausse | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dons d’organes : en légère hausse

En 2017, 6 105 greffes d’organes ont été pratiquées en France, en hausse de 3,5 % par rapport à 2016.

Il s’agit en majorité de greffes rénales (3782), hépatiques (1374) et cardiaques (467). La greffe à partir d’un donneur vivant progresse légèrement : 611 greffes de rein ont ainsi été réalisées par cette technique, représentant 16 % du total des greffes rénales ; ainsi que 18 greffes de foie. Cette dernière est majoritairement pratiquée pour des patients pédiatriques avec don de lobe de foie d’un donneur adulte. Mais la grande majorité des greffes restent réalisées sur des sujets en état de mort encéphalique avec 1 796 donneurs en 2017 (1 770 en 2016). L’âge moyen de ces donneurs est de 57,8 ans (56,1 ans en 2016).

2017 marque la première année du plan greffe 3, qui court jusqu’à 2021. Son objectif, au terme des 5 ans, est d’atteindre 7 800 greffes d’organes dont 1 000 à partir d’un donneur vivant.

"Le taux de réussite de la greffe d’organes est excellent, souligne l’Agence de la biomédecine. Aujourd’hui, plus de 75% des personnes greffées vivent bien avec leur greffon après 10 ans de greffe. Et en France actuellement, plus de 57 000 personnes vivent avec un greffon fonctionnel".

Cependant, 23 828 patients restaient en attente d’un organe (sachant toutefois qu’au 1er janvier 2017, il y avait 7487 patients de la liste qui avaient été mis en contre-indication temporaire de greffe par leur médecin). Le taux d’opposition connait une légère baisse avec un taux de 30,5 % (33 % en 2016).

Comme chaque année, le 22 juin aura lieu la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs. Cette journée a été instaurée en 2000 et c’est la loi de bioéthique de 2011 qui a ajouté la notion de "reconnaissance aux donneurs" dans son titre, afin de rendre hommage à la générosité des donneurs vivants ou décédés, ainsi qu’à leurs proches. Cette année, le thème retenu est "Don d’organe et de tissus. Tous concernés". Il s’agit de mieux faire prendre conscience à la population que tout le monde est un donneur potentiel d’organes et de tissus, à moins de s’y être opposé. Informations sur les manifestations sur le site www.dondorganes.fr/evenements.

Sources : 
Agence de la biomédecine

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…