Gonarthrose : pourquoi ne pas essayer la Tens ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Gonarthrose : pourquoi ne pas essayer la Tens ?

Une étude française révèle que la stimulation électrique nerveuse transcutanée a une efficacité antalgique plus forte que les opioïdes faibles dans le traitement des douleurs chroniques de la gonarthrose. Le point avec le Dr Emmanuel Maheu, rhumatologue libéral et praticien attaché à l’hôpital Saint-Antoine de Paris, et premier auteur de cette étude, à l’occasion du Congrès de l'Alliance européenne des associations pour la rhumatologie (Eular), qui s’est déroulé du 2 au 5 juin 2021. Les options thérapeutiques sont limitées dans la gonarthrose. Au vu d’une étude multicentrique, prospective, randomisée, contrôlée,...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…