Améliorer l’hyperuricémie des diabétiques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Améliorer l’hyperuricémie des diabétiques

[CONGRES DE L'EULAR] Un traitement basé sur une combinaison du fébuxostat et d’un nouvel inhibiteur du transporteur de l’acide urique améliore la fonction rénale.

Il n’est pas rare que les diabétiques présentent une hyperuricémie associée. Une étude randomisée en double aveugle entreprise chez 60 patients diabétiques de type 2 avec une albuminurie et une uricémie supérieure à 60 mg/L, mais pas encore de goutte, laisse penser qu’un traitement hypouricémiant renforcé, reposant sur l’association de fébuxostat et de verinurad (un nouvel inhibiteur du transporteur de l’acide urique, l’Urat-1), pourrait ralentir la progression de la néphropathie.

Après traitement durant 12 semaines, l’uricémie s’est abaissée de 57 % chez les patients traités par hypouricémiants (tandis qu’elle a augmenté de 7 % dans le bras placebo), et le rapport albuminurie/créatininurie (qui était le critère majeur de l’essai) s’est abaissé de 39 % par rapport au groupe placebo, a indiqué le Dr Robert Terkeltaub (Université de Californie, San Diego, États-Unis).

Sources : 
D’après une communication du Dr Robert Terkeltaub (Université de Californie, San Diego, États-Unis), lors du Congrès de la Ligue européenne contre les rhumatismes (Eular, Madrid du 12 au 15 juin 2019).

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…