Médecine : les grands enjeux qui vont marquer 2018 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecine : les grands enjeux qui vont marquer 2018

 

Servir la cause antitabac

Un nouveau Programme national pour la réduction du tabagisme sera élaboré en 2018.

Parmi les multiples hommages à Johnny Hallyday, celui de Michèle Delaunay, cancérologue et ancienne ministre, sort du lot, car elle a tenu à souligner la cause probable de son décès : le tabac. Pour Michèle Delaunay, il s’agit d’une volonté clairement affichée de la part du chanteur de rendre publique sa maladie car « nous ne saurions pas qu’il est mort d’un cancer du poumon sans qu’il n’ait délié ses médecins du  secret médical et son entourage du secret tout court », affirme-t-elle sur son blog. Chacun connaît donc la nature pulmonaire de son cancer et le fait que Johnny était un gros fumeur. Michèle Delaunay salue le courage du chanteur, qui permet de mettre un visage sur cette pathologie et pourrait, en ce sens, servir la cause de la lutte contre le tabagisme. L’importance de l’accompagnement Cet événement pourrait ainsi contribuer à renforcer les messages véhiculés par les campagnes et différentes mesures prises en faveur du sevrage tabagique. Et force est de constater que cette lutte semble prise à bras-le-corps par le ministère de la Santé. Un nouveau Programme national de lutte pour la réduction du tabagisme (Pnrt) est prévu en 2018. En attendant, le gouvernement a lancé un vaste programme d’augmentation du prix du paquet de cigarettes, dont une première hausse (de 30 centimes) a eu lieu en novembre, après quatre années de stabilité. Une nouvelle majoration de 1 euro est prévue pour mars 2018. Et par la suite le prix du paquet devrait augmenter encore cinq fois, pour atteindre 10 euros en 2020. Le gouvernement mise sur une hausse progressive afin de permettre aux fumeurs de trouver des moyens d’arrêter la cigarette.

En effet, dans ce domaine, l’accompagnement est fondamental. C’est pourquoi la campagne de mobilisation « Moi(s) sans tabac » a mis l’accent cette année sur le collectif pour aider les fumeurs qui souhaitent arrêter. Pour cette 2e édition, 157 000 personnes se sont inscrites, et près de 706 000 kits d’aide à l’arrêt ont été distribués, signifiant « un bel engouement », souligne Santé publique France. Cette vaste campagne s’est accompagnée d’autres mesures qui ont été mises en place fin 2016 dans le cadre du Pnrt 2014-2019 : augmentation du forfait annuel de remboursement des substituts nicotiniques à 150 euros, paquet neutre, nouveaux moyens accordés aux centres et aux consultations spécialisés... L’objectif est de réduire la prévalence du tabagisme qui, même si elle a tendance à se stabiliser ces dernières années chez les hommes, reste très élevée.  Ainsi, la con- sommation de tabac concerne 34 % de la population française (38 % d’hommes et 30 % de femmes), selon des chiffres de Santé publique France datant de 2014 ; et 28 % des Français sont des fumeurs quotidiens. En outre, 60 % des fumeurs réguliers souhaitent arrêter. Chez les plus jeunes, les chiffres sont particulièrement inquiétants : en 2011, plus de 2 sujets sur 3 âgés de 17 ans ont déjà expérimenté le tabac. Et 30 % des filles et 33 % des garçons sont fumeurs quotidiens. Le tabac est la première cause de mortalité évitable en France. 78 000 décès prématurés lui sont attribués chaque année (6 millions dans le monde). On considère que 1 fumeur sur 2 qui poursuit sa consommation tabagique tout au long de sa vie décédera d’une maladie liée à cet usage.

 

Diabète : vaccins à l’essai >>>...

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…