Médecine : les grands enjeux qui vont marquer 2018 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecine : les grands enjeux qui vont marquer 2018

L’année 2017 a été riche en actualités et innovations médicales qui sont annonciatrices de changements à venir dans les pratiques, et souvent porteuses d’espoir. Mais elle a aussi été marquée par des décisions controversées, des doutes des incertitudes dans de nombreux domaines. C’est pourquoi, en ce début de l’année 2018, Egora dresse un tableau des enjeux à venir dans les principales spécialités.

 

 

2018, année de mobilisation contre l’insuffisance cardiaque

Une vaste campagne d’information sera menée l’année prochaine sur l’insuffisance cardiaque, pathologie peu connue du grand public.

Plus d’un million de personnes seraient touchées par l’insuffisance cardiaque en France (15 millions en Europe).  Et la prévalence de cette affection est en en augmentation constante, avec un accroissement de 30 % sur les dix dernières années, du fait du vieillissement de la population et à la baisse de mortalité des maladies cardiaques. Pourtant, cette maladie reste largement méconnue du grand public : seul un Français sur dix sait ce qu’est l’IC. En conséquence, les patients tardent à consulter pour des symptômes qui n’attirent pas leur attention du fait de leur caractère aspécifique, tels que l’essoufflement, la toux, les œdèmes, la fatigabilité...

L’insuffisance cardiaque (IC) constitue cependant la première cause d’hospitalisation pour les personnes âgées de 60 à 65 ans, et est responsable de 23 000 décès chaque année. Le diagnostic est porté avec délai, ce qui nuit à la prise en charge et au pronostic de la maladie.

Des progrès thérapeutiques

La reconnaissance de l’IC est d’autant plus nécessaire que sa prise en charge s’est améliorée ces dernières années avec le développement de nouveaux traitements qui augmentent la survie des patients, et l’essor de biomarqueurs (BNP et NT-proBNP), principalement utilisés pour le suivi des patients, et qui permettent d’adapter les traitements. Un diagnostic précoce de l’IC, assorti d’un suivi avec éducation thérapeutique, est donc un gage de meilleure prise en charge permettant de limiter les décompensations et le maintien de la qualité de vie.

C’est la raison pour laquelle, pendant l’année 2018, l’Alliance du Cœur (union nationale des fédérations et associations des malades cardiovasculaires) s’engage sur le terrain et a choisi l’insuffisance cardiaque comme thème des prochaines Journées du cœur, rendez-vous annuel d’information avec de nombreux ateliers et animations dans toute la France.

 

Servir la cause antitabac >>>...

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…