Petit poids de naissance, un facteur de risque d’autisme | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Petit poids de naissance, un facteur de risque d’autisme

L’autisme et plus généralement les troubles du spectre autistique* (TSA) constituent une pathologie polyfactorielle loin d’être rare avec 1 cas pour 100 à 150 naissances. Si la composante génétique est indéniable comme en témoignent les cas observés chez de vrais jumeaux avec une prévalence significativement plus élevée, d’autres facteurs interviennent, en particulier le poids de naissance comme le révèle cette étude suédoise. La population étudiée était composée de 3 715 paires de jumeaux du même sexe participant à une étude, la Child and Adolescent Twin Study of Sweden (CATSS) ...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…