Dépression : l’eskétamine en spray nasal autorisé aux Etats-Unis | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dépression : l’eskétamine en spray nasal autorisé aux Etats-Unis

peut aussi parfois mener à un sentiment de dissociation, de sortie de son propre corps. Selon le laboratoire, cet effet a été observé pendant les tests cliniques moins d'une heure après la prise du médicament, quand les patients étaient encore sous surveillance des équipes médicales, et il se dissipe le même jour. Pour cette raison, "ce sera a priori un traitement à délivrance hospitalière en raison de la nécessité d'une surveillance du patient dans l'heure qui suit l'administration du médicament. On ne le prend pas tous les jours et pas à la maison", explique le Dr de Maricourt. Le médicament pourra être inhalé une ou deux fois par semaine, selon le laboratoire, qui juge aussi que le risque d'addiction, également évoqué, ne s'est pas concrétisé lors des essais cliniques.

Kim Witczak, qui représente les consommateurs dans le panel de la FDA et qui dénonce les effets secondaires d'anti-dépresseurs depuis la mort de son mari, a voté contre l'autorisation de mise sur le marché. Elle estime que Janssen "a précipité la mise sur le marché de l'eskétamine sous forme de spray nasal". "Je ne peux pas voter pour quelque chose dont les bénéfices ne compensent pas largement et de façon démontrable les risques potentiels, comme la sédation, la dissociation ou encore la perte de cognition ou de mémoire, en particulier au regard des résultats cliniques extrêmement limités".

Janssen a également déposé une demande de mise sur le marché auprès de l'Agence européenne des médicaments en octobre 2018.

Sources : 

Communiqué Anrs et Santé publique France

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…