Abilify : risque suicidaire en cas d’utilisation hors AMM | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Abilify : risque suicidaire en cas d’utilisation hors AMM

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) met en garde les médecins vis-à-vis d’une prescription hors AMM de l’aripiprazole (Abilify et génériques), et notament dans l’autisme chez les enfants et les adolescents. L’aripiprazole est un antipsychotique de deuxième génération utilisé depuis plus de 10 ans dans le traitement de la schizophrénie chez les sujets de plus de 15 ans, et dans le traitement des épisodes maniaques des troubles bipolaires chez les adultes et les adolescents de plus de 13 ans. Cependant l’Ansm rapporte une utilisation...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…