Forte prévalence du stress post-traumatique chez les migrants syriens | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Forte prévalence du stress post-traumatique chez les migrants syriens

Une étude réalisé au Liban montre qu’un quart des migrants syriens présenteraient un trouble de stress post-traumatique (Ptsd). Des chercheurs libanais ont mené une étude pour évaluer la prévalence du trouble de stress post-traumatique (Ptsd) chez les réfugiés syriens au Liban. 93 réfugiés syriens âgés de 15 à 60 ans ont été inclus dans cette étude. Les auteurs ont diagnostiqué un Ptsd chez un quart (24,7%) des participants. Ils ont ensuite cherché à identifier des facteurs de risque et ont montré que les patients originaires de Homs avaient la plus...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…