Schizophrénie : un cas sur cinq serait attribuable au germe de la toxoplasmose, selon un modèle statistique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Schizophrénie : un cas sur cinq serait attribuable au germe de la toxoplasmose, selon un modèle statistique

Toxoplasma gondii pourrait être responsable de plus d’un cinquième des cas de schizophrénie aux Etats-Unis, selon une étude américaine. Les conséquences neuropsychologiques de la toxoplasmose sont connues, le parasite se logeant dans le cerveau, aussi bien que dans les muscles. En outre, certaines données précédentes ont déjà suggéré un lien entre l’infection par ce parasite et des troubles mentaux en particulier en cas d’infection pendant la grossesse. Et, à l’inverse, certains médicaments antipsychotiques semblent pouvoir influer sur la réplication de T.gondii. Les auteurs de l’étude qui vient d’être publiée dans...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…