Les cytokines ont le blues | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les cytokines ont le blues

La prévalence de la dépression est particulièrement importante chez les patients souffrant de pathologies somatiques à composantes inflammatoires. Diverses données de la littérature suggèrent l’implication de processus immunitaires. Une équipe de l'Université de Bordeaux (Inra, UMR 1286) a présenté des résultats confortant l’implication de ces processus dans la physiopathologie des symptômes neuropsychiatriques notamment dépressifs. Les chercheurs ont montré que l’administration chronique de cytokines (interféron-alpha en particulier) s’accompagne de l’apparition de deux syndromes comportementaux distincts : un syndrome neurovégétatif et un syndrome psychique affectivo-cognitif (ou dépressif). Le syndrome neurovégétatif (fatigue en...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…