Les apnées obstructives du sommeil augmentent le risque d’hypertension | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les apnées obstructives du sommeil augmentent le risque d’hypertension

L’hypertension artérielle est fréquente chez les patients ayant des apnées obstructives du sommeil. Des études menées à court terme indiquent que la ventilation à pression positive nocturne (VPN) réduit la pression artérielle des patients hypertendus ayant des apnées obstructives du sommeil. Afin de déterminer si le traitement par VPN était associé à une diminution du risque de survenue d’une hypertension artérielle, une étude espagnole a été mise en place auprès de 1889 participants adressés à un centre du sommeil à Saragosse. Ces patients n’avaient pas d’hypertension artérielle au début de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…