Après les génériques, les biosimilaires pour renflouer la sécu | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Après les génériques, les biosimilaires pour renflouer la sécu

Les spécialistes veulent éviter de créer un amalgame entre ces médicaments équivalents à un produit biologique de référence, et les génériques, dont ils sont pourtant bien différents ; ce qui risquerait d’entraver leur développement. Le 10 octobre 2013, la firme Hospira a annoncé que la commission européenne venait de donner une autorisation de mise sur le marché à Inflectra, biosimilaire de l’infliximab (Remicade), ce qui en fait le premier anticorps monoclonal biosimilaire autorisé en Europe. "Le recours aux médicaments biologiques a permis d’importantes améliorations des traitements de différentes affections, notamment...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…