La HAS maintient l’hormone de croissance au remboursement, mais prudence… | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La HAS maintient l’hormone de croissance au remboursement, mais prudence…

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié le 30 janvier ses conclusions concernant la réévaluation du traitement par hormone de croissance chez les enfants non déficitaires, c'est-à-dire principalement chez les enfants de petite taille, mais qui ne présentent pas de déficit biologique en cette hormone. Cette petite taille peut être isolée ou s’associer à une maladie rare telle que le syndrome de Turner, de Prader Willi, une insuffisance rénale chronique ou un déficit en gêne Shox. Au total, 6000 enfants seraient concernés. Le Collège de la HAS a décidé...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…