Repérage de l’autisme : le médecin généraliste peut dorénavant effectuer une consultation longue à 60 euros | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Repérage de l’autisme : le médecin généraliste peut dorénavant effectuer une consultation longue à 60 euros

mots à 18 mois et au-delà ; l’absence d’association non écholalique de mots (c’est-à-dire hors de la répétition stricte des derniers mots de l’interlocuteur) à 24 mois et au-delà.

Différents outils sont ensuite à la disposition du praticien pour approfondir l’examen :

  • pour les enfants de 16 à 30 mois, le M-CHAT, complété en cas de résultats positifs par un entretien structuré plus précis avec les parents au moyen du questionnaire de suivi M-CHAT-R/F ; 
  • Après l’âge de 4 ans, le questionnaire de communication sociale SCQ ; 
  • chez l’enfant et l’adolescent sans trouble du développement intellectuel associé, les questionnaires ASSQ (Autism Spectrum Screening Questionnaire), AQ (Autism-spectrum Quotient) et SRS-2 (Social Responsiveness Scale).

Des documents d’information sur les signes d’alerte et les bonnes pratiques relatives à l’accompagnement des enfants autistes, seront mis en œuvre prochainement.

Sources : 

Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées, 18 février 2019.

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…