Bisphénol A, triclosan : nocifs sur le comportement des jeunes garçons | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Bisphénol A, triclosan : nocifs sur le comportement des jeunes garçons

Une étude de l’Inserm identifie plusiuers perturbateurs endocriniens comme responsables de troubles du développement comportemental chez les jeunes garçons.

 

Diverses données issues d’études chez l’animal ou observationnelles ont fait suspecter les perturbateurs endocriniens d’avoir un impact sur le développement comportemental des enfants. Plusieurs observations, largement rapportées par les médias, ont en particulier suggéré un lien entre l’autisme ou des troubles de l’attention, et l’utilisation de pesticides. Des chercheurs de l’Inserm ont voulu aller plus loin dans ce domaine. Ils ont donc mené une étude épidémiologique qui visait à analyser les liens entre l’exposition prénatale à certaines substances présentes dans des produits de consommation courante et connues pour être des perturbateurs endocriniens, et des effets sur le comportement des enfants.

L’équipe de Claire Philippat, sous la coordination de Rémy Salma (Inserm, Cnrs, Université de Grenoble) a utilisé les données de la cohorte Eden mise en place par l’Inserm. Les femmes enceintes participant à cette cohorte ont été recrutées entre 2003 et 2006 dans les CHU de Nancy et Poitiers. Et, au final, 529 enfants, mais uniquement des garçons, étaient inclus dans l’étude. Aux troisième et cinquième anniversaires de l’enfant, ces mamans ont rempli un questionnaire standardisé évaluant certains aspects du comportement de leur enfant tel que l’hyperactivité, les troubles émotionnels et les troubles relationnels. Un prélèvement d’urine était aussi effectué pendant la grossesse. Onze perturbateurs endocriniens étaient mesurés.

Les résultats ont mis en évidence une association positive entre troubles du développement comportemental et 3 substances : le bisphénol A, interdit de tous les contenants alimentaires en France en janvier 2015, (date ultérieure à la réalisation de l’étude) ; le triclosan, un agent antibactérien présents dans certains dentifrices et savons ; et le dibutyl phthalate (DBP), utilisé comme plastifiant dans les plastiques de type PVC, certaines colles, vernis à ongles et laques pour les cheveux. Si le bisphénol A est actuellement totalement interdit, le triclosan et le DBP sont toujours présents dans certaines....

Sources : 

Inserm, Francetvinfo.fr. AFP

Environmental Health Perspectives. Septembre 2017.

https://ehp.niehs.nih.gov/ehp1314/

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…