Manque de vitamine D durant la grossesse : progéniture plus grasse | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Manque de vitamine D durant la grossesse : progéniture plus grasse

Une étude réalisée par une équipe britannique auprès de 977 femmes enceintes montre qu’un déficit en vitamine D au cours de la grossesse est étroitement corrélé à une masse grasse plus importante au sein de la progéniture. Une récente étude épidémiologique publiée dans le BEH montrait que 80% des adultes vivant en France présentaient un taux insuffisant de vitamine D, cette insuffisance constituant une situation de déficit modéré à sévère chez 42.5% des adultes, de déficit sévère chez 4.8%. Cette donnée étant acquise, on prend avec d’autant plus d’intérêt connaissance...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…